Carole Reboul – Véronique Nocquet

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Panier

Carole Reboul

Posté par véronique nocquet le
Carole Reboul

Carole REBOUL, photographe naturaliste

Regarder les étoiles et comprendre notre place dans l’univers.
Installée au pied des Cévennes, Carole Reboul explore les mystères de l’obscurité.

De l’infiniment grand à l’infiniment petit, son observation oscille entre l’onirisme et la science. Son désir de compréhension du sens de l’univers l’a tout d’abord conduite à étudier la physique. Mais l’art photographique permet de figer, transmettre et sublimer l’émotion devant le spectacle du ciel nocturne, entre ombre et lumière. Ses longues poses, images témoins de la réalité, déstabilisent notre illusion de vie statique.

Réfugiés pour la plupart dans de vastes bulles de lumière, nous oublions notre besoin d’obscurité pour maintenir notre équilibre, à l’image de la nature. Carole Reboul explore la nuit loin des zones urbaines et des pollutions lumineuses qui nous empêchent de voir au-delà et nous aveuglent. La voûte étoilée devrait être visible de partout. Il faut donc sensibiliser davantage à l’importance de ce spectacle et ne pas accepter l’envahissement lumineux avec fatalisme. Car plus nous voyons loin, plus notre connaissance de l’humain s’aiguise. Sans ce recul, nous oublions la fragilité de notre planète ainsi que l’urgence à la préserver. Hubert Reeves disait :« Nous sommes faits de poussières d’étoiles » : 97% de nos atomes sont d’origine stellaire ! Nous avons coupé ce lien, éteint les étoiles. Carole Reboul nous emporte dans un mouvement vertigineux, celui de la rotation de la terre. Elle nous guide vers ses écrins de pureté, postes d’observation célestes. Cette contemplation nous invite à nous poser des questions sur notre place dans l’univers, nous replaçant dans une échelle cosmique. Sommes-nous seuls dans cette immensité cosmique ? A l’échelle de la terre, avons-nous conscience de la précarité de notre équilibre, à l’épreuve de la surexploitation des ressources et du changement climatique ? La nuit agit comme un révélateur. Elle libère les pensées. N’avez-vous pas remarqué que tout prend une dimension renforcée ? La nuit ouvre le monde des possibles et renforce la créativité. Elle invite au merveilleux. La nuit est sublime. Ce face à face avec l’inconnu inspire autant l’admiration que la crainte. Nous sommes face à la puissance de l’univers, à son inquiétante immensité si difficile à appréhender par notre esprit. Carole Reboul guette les pleines lunes, se fond dans la nuit avec ferveur pour nous faire découvrir la magie du monde, jusqu’à nous faire entendre ses bruits imaginaires. Froissements d’ailes, bruissements, chants mystérieux… Merci de nous transmettre votre émotion autant que votre engagement, de nous permettre d’admirer l’univers vu de notre terre, à la bonne échelle, celle de la nature.

Toutes les photographies d'art de Carole Reboul en cliquant ici

Nouvel article →

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés